La fraude au kilométrage peut illégalement gonfler de 25 pour cent la valeur d’une voiture d’occasion

février 17, 2021

La fraude au kilométrage peut illégalement gonfler de 25 pour cent la valeur d’une voiture d’occasion

by Karolis Bareckas

Les conducteurs de différents pays ont tendance à changer de voiture tous les 3 à 5 ans. Ce qui signifie qu’ils vont vendre leurs vieilles voitures et en acheter de plus récentes environ deux ou trois fois en une décennie. Le problème du compteur kilométrique trafiqué ne disparait pas et beaucoup d’argent est ainsi perdu.

Les fraudes au kilométrage représentent l’un des plus grands problèmes du marché des véhicules d’occasions dans le monde entier. Du point de vue des dispositions du droit, Il est compliqué d’identifier les criminels responsables des altérations du compteur kilométrique. Cependant, avec cette inquiétante tendance toujours en cours, des personnes mal intentionnées continuent de gonfler la valeur de leur véhicule évidemment – en trafiquant le kilométrage.

La plus grande plateforme de vérification de l’historique des voitures, carVertical, a conduit une étude pour comprendre sur quelles voitures est pratiquée le plus fréquemment la fraude au compteur kilométrique. Plus de 570 000 rapports d’historique de voiture ont été analysés pour obtenir des résultats précis. La recherche révèle les montants que les conducteurs doivent dépenser en plus lors de l’achat d’une voiture au kilométrage trafiqué.

La domination des voitures au diesel

De tous les rapports d’historique de voiture fait en 2020, la majorité des arnaques au compteur kilométrique ont été reliées aux voitures diesel. C’est presque les trois quarts (74,4 pour cent) de tous les rapports d’historique de voiture en relation avec des altérations kilométriques. Les moteurs diesel sont généralement prisés des conducteurs qui parcourent de grandes distances tous les jours. C’est la raison pour laquelle ces voitures ont des compteurs kilométriques trafiqués sur le marché des voitures d’occasion. 

Les voitures d’occasion à essence sont moins soumises à l’arnaque kilométrique, avec 25 pour cent de tous les cas avérés de fraudes au compteur kilométrique. Cependant la tendance pourrait s’inverser dans le futur car les proportions, dans les ventes de voitures neuves, ont radicalement changées ces dernières années. 

Les voitures électriques et hybrides avec des compteurs trafiqués sont les moins impactées, avec seulement 0.6 pour cent des cas de fraudes avérées.

Les cas de fraude au compteur kilometrique selon le type de carburant

Crime bon marché, gains (ou pertes) significatifs

Une des nombreuse raisons pour lesquelles les arnaques kilométriques sont si prisées des vendeurs de voitures malhonnêtes est le résultat/coût. Le compteur kilométrique peut être trafiqué pour seulement 200 euros, même pour des voitures bien protégées avec des logiciels de pointe. Mais le dommage fait à la communauté est bien plus important que cela.

Comme l’a révélé l’étude de carVertical, selon l’âge et l’état de la voiture d’occasion, l’altération du kilométrage peut gonfler artificiellement le prix de la voiture jusqu’à 25 pour cent. Les données montrent que le coût des véhicules importés des USA peut augmenter de la somme impressionnante de 6000 euros. Et ceci est possible en altérant uniquement les données du compteur kilométrique.

Sans la connaissance de l’historique de la voiture, l’acheteur pourrait surpayer jusqu’à 2000 euros.

Les voitures plus vielles ont tendance à avoir des altérations kilométriques plus importantes

Selon l’étude, les voitures les plus souvent trafiquées sont celles produites entre 1991 et 1995. Les véhicules de ce groupe d’âge montrent une arnaque kilométrique de 80 000 kilomètres en moyenne.

Sans surprise, car les vieilles voitures sont meilleur marché et techniquement plus simples. Il est plus facile de changer les données du compteur dans ce cas.

Les véhicules produits entre 2016 et 2020 ont eu les données du compteur altérées avec une valeur moyenne de 36 000 kilomètres. Cependant, les dommages d’une telle arnaque peuvent être bien plus importants que pour le groupe d’âge des voitures plus anciennes.

L’étude a révélé que parfois l’arnaque kilométrique peut atteindre jusqu’à 200 000, voir 400 000 kilomètres.

Valeur moyenne de la reduction du compteur kilometrique (km) par tranche d'age

Conclusion

De nombreux acheteurs de voitures d’occasion ne sont pas conscients de l’historique du véhicule qu’ils désirent. De plus, certains vendeurs ne connaissent pas la vie du véhicule. Un rapport d’historique de la voiture peut révéler certains faits qui éviteront de devenir le propriétaire d’une voiture mal entretenue. Il peut également procurer un avantage dans le cadre de négociations.

Vingt-cinq pour cent de la valeur d’une voiture semble une bonne raison de vérifier l’historique en ligne.