Fraude au compteur : les premium allemandes en tête du classement

by Tadas Švenčionis
novembre 15, 2021
by Tadas Švenčionis
novembre 15, 2021

La fraude au kilométrage est l’une des arnaques les plus fréquemment rencontrées sur le marché auto de l’occasion. Réduire artificiellement le kilométrage d’un véhicule permet d’en faire gonfler le prix de manière illégale. La pratique, en plus de ruiner l’expérience du nouveau propriétaire du véhicule et de lui faire perdre de l’argent, peut également s’avérer dangereuse.

Comme le démontre une étude récemment menée par carVertical, les acheteurs de voitures allemandes premium présentent un plus grand risque d’acquérir un véhicule dont le compteur a été trafiqué.

TOP 20 des voitures dont le compteur est le plus souvent trafiqué : la BMW M5 en haut du podium

Afin d’établir le classement des voitures dont le compteur est le plus souvent trafiqué, carVertical, une entreprise high-tech de collecte de données, a analysé plus de 700 000 rapports d’historique de voitures générés entre novembre 2020 et novembre 2021.

L’étude porte sur l’analyse de 18 marchés, dont la Pologne, la Roumanie, la Hongrie, la France, la Slovénie, la Slovaquie, la République Tchèque, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, l’Ukraine, la Bulgarie, la Serbie, l’Allemagne, la Croatie, la Russie, les États-Unis et l’Italie.

Comme l’illustrent ces données kilométriques, la BMW M5 est la voiture dont le compteur est le plus souvent trafiqué, avec un peu plus d’un tiers des modèles analysés potentiellement concernés par la fraude. Néanmoins, cette statistique isolée tend à minorer l’ampleur du problème de falsification de compteur des autres modèles de BMW qui dominent le classement, comme le souligne Matas Buzelis, expert automobile chez carVertical :

“La moitié de ce TOP 10 est occupée par ce constructeur automobile. Cette tendance s’explique notamment par la forte demande pour les BMW d’occasion à travers les différents marchés. Ces données démontrent également que les voitures onéreuses ont davantage de risque de présenter un compteur trafiqué, et qu’il faut prendre en compte ce risque lorsqu’on recherche à acquérir un véhicule d’occasion. C’est là qu’une vérification de l’historique du compteur peut s’avérer très utile.”

Le podium est ensuite occupé par la BMW série 7 et la Subaru Outback, avec respectivement 33,4% et 31,8% des modèles analysés potentiellement concernés par une fraude au kilométrage. L’Audi A8 est le cinquième modèle de voiture le plus à même de présenter un compteur trafiqué, tandis que sa cousine plus sportive, l’Audi A7, prend la 10ème place du classement avec un peu plus d’un quart (25,8%) des modèles analysés présentant un kilométrage suspect.

Selon Matas Buzelis, la surreprésentation des modèles haut de gamme dans ce classement des voitures dont le compteur est le plus trafiqué s’explique par l’appât du gain des fraudeurs. La manœuvre est en effet peu coûteuse, relativement simple et garantit de juteux profits pour les revendeurs peu scrupuleux.

Voitures dont le compteur est le plus trafiqué en fonction de l’année de production : les modèles anciens davantage concernés

Comme le démontrent les données analysées, il est essentiel de vérifier l’authenticité du kilométrage en achetant une voiture d’occasion, et ce particulièrement s’il s’agit d’un véhicule plutôt ancien. Les modèles les plus concernés par la fraude au kilométrage ont été construits entre 2006 et 2016.

Matas Buzelis, spécialiste automobile chez carVertical, souligne la corrélation entre le risque de compteur frauduleux et le positionnement de la voiture :

“La liste des voitures les plus touchées par la fraude au compteur est principalement constituée de modèles haut de gamme, mais les voitures plus économiques sont également concernées par ce phénomène. Subaru, Ford et Volkswagen se positionnent dans le même segment, et il ressort que les modèles âgés de 5 à 15 ans ont davantage de risque de présenter un compteur trafiqué.”

La Ford Mustang est l’un des modèles les plus récents à figurer sur la liste. Les futurs propriétaires de Ford Mustang de sixième génération devraient a priori porter une attention particulière à l’historique du compteur avant d’en acquérir une.

Les acheteurs intéressés par la BMW M5 de 2006, la série 5 de 2007 ainsi que le X5 devraient également s’intéresser de près à l’historique du modèle qu’ils ont en vue.

Matas Buzelis explique également que les modèles les plus récents sont équipés de compteurs un peu plus difficiles à trafiquer. Les modèles relativement récents sont également moins à même d’être trafiqués, du fait du faible kilométrage qu’ils enregistrent généralement :

“Il n’est pas très intéressant pour les fraudeurs de trafiquer le compteur d’un véhicule qui ne présente que 50 000, voire même 80 000 kilomètres au compteur. Mais pour les acheteurs, cela vaut toujours le coût de vérifier si le kilométrage de la voiture qui les intéresse est véridique.”

Voitures dont le compteur est le plus trafiqué en fonction du carburant : les diesel davantage concernés

La majorité des voitures dont le compteur est falsifié sont des modèles diesel. En tant qu’expert automobile, Matas Buzelis confirme que cette tendance ne date pas d’aujourd’hui :

“Les moteurs diesel sont conçus pour absorber de plus grandes distances, ce qui explique que les modèles concernés ont plus de risque de présenter un compteur falsifié. Cette tendance pourrait être amenée à s’inverser, les ventes de diesel étant en déclin depuis quelques années”.

“Si on prête attention aux chiffres, on constate que 80% à 90% des voitures dont le compteur est falsifié sont des diesel. Prenez l’exemple de la Volkswagen Phaeton – sur 10 modèles concernés par la falsification de compteur, 9 sont des diesel, tandis qu’un seul roule au sans-plomb”.

Sur des modèles comme la BMW série 6, la proportion diesel-essence est quasiment identique, car les moteurs essence sont plus bien plus populaires pour ces catégories de véhicules. Dans certains cas, on ne retrouve aucun diesel, car la motorisation essence est la seule disponible, c’est le cas par exemple pour la BMW M5 ou encore la Ford Mustang.

La fraude au compteur fait grimper le prix des voitures d’occasion et ruine l’expérience d’achat

Les statistiques éditées par carVertical démontrent que 16,1% des véhicules inspectés durant les 12 derniers mois présentent un compteur falsifié. La fraude au compteur est une arnaque relativement répandue sur le marché auto de l’occasion. Pour ne pas être victime d’une telle manœuvre, il est donc impératif de procéder à une inspection de l’historique d’un véhicule avant de l’acheter.

Tandis que les acheteurs de modèles économiques ont un peu moins de risque d’acquérir un véhicule dont le compteur est falsifié, ceux qui achètent une voiture premium diesel âgée de 5 à 15 ans sont les plus susceptibles d’être victimes d’arnaque au kilométrage. Les modèles les plus performants sont également à risque.

Cette étude permet de réaliser qu’acheter une voiture d’occasion sans en vérifier l’historique en ligne au préalable peut conduire à une perte de temps et d’argent considérable, et qu’il existe des moyens rapides et fiables de s’en préserver.

Share: