Le registre mondial de l'historique des voitures tant attendu est arrivé

2017-11-223 min read

Le registre mondial de l'historique des voitures tant attendu est arrivé
La photo était toujours en cours de chargement lorsque vous avez ouvert la fenêtre Imprimer. Rouvrez-la pour inclure cette photo dans votre copie.Le registre mondial de l'historique des voitures tant attendu est arrivé

« Un seul propriétaire », « kilométrage d'origine » « n'a jamais eu d'accident ». Si vous êtes à la recherche de votre prochaine voiture d'occasion, ces termes dans les annonces peuvent vous paraître familiers. Ce sont en fait des termes récurrents sur la plupart des annonces de voitures d'occasion, que ce soit aux États-Unis, en Europe ou en Asie. Et, en tant qu’acheteur avisé, vous devez savoir que ce n’est pas nécessairement la vérité.

Rokas Medonis, fondateur du projet carVertical, déclare que la situation est sur le point de changer : « Nous fabriquons quelque chose qui va vraiment révolutionner le marché des voitures d'occasion ». Nous allons lancer le tout premier registre mondial de l’historique des véhicules ».

L'assurance des propos de M. Medonis provient d’une analyse approfondie du marché et des nouvelles technologies, en particulier la chaîne de blocs, qui n’étaient pas utilisées par les acteurs traditionnels du secteur automobile. La chaîne de blocs est une technologie qui permet de décentraliser le stockage des informations, en éliminant les risques de manipulations ou de fraudes. Le registre de la chaîne de blocs est public et gratuit.

Plus important encore, la base de données de carVertical est mondiale, ce qui signifie qu’une seule base de données couvre l’ensemble du cycle de vie d’un véhicule, même exporté. Elle minimise également la « perte de données entre les pays », offrant encore plus de transparence au marché.

« L’idée derrière le titre est de rassembler autant de données que possible sur les véhicules, de les mettre sur la chaîne de blocs et de les rendre publiques », admet M. Medonis. Outre les sources de données traditionnelles, telles que divers organismes d’État ou sociétés d’assurance, carVertical utilisera également des données télématiques. Il vient de conclure un accord avec le ministère lituanien de l’Intérieur (UE) en vue de l’installation de dispositifs de transmission de données dans les véhicules du ministère.

La chaîne de blocs devrait donc minimiser les conséquences des fraudes sur les voitures d’occasion, permettant ainsi d’économiser des milliards pour les acheteurs de véhicules. Les fraudes sur les voitures d'occasion posent un énorme problème, qui affecte un nombre considérable de voitures d'occasion dans le monde. Par exemple, « Forbes » estime que la fraude au compteur kilométrique trompe les consommateurs américains d’un milliard de dollars par an en exagérant la valeur des voitures d’occasion. Ce chiffre est encore plus impressionnant en Europe, où l'on estime que 9,6 milliards d'euros sont perdus chaque année pour la même raison, a déclaré Tomáš Zdechovský, membre du Parlement européen.

Plus tôt cette année, même « Ferrari » a été accusé d’avoir permis de trafiquer illégalement des compteurs kilométriques. Dans le cadre d'un procès célèbre mené par un vendeur de « Ferrari » de longue date, la société a été incriminée pour avoir autorisé l'utilisation d'appareils permettant de trafiquer les compteurs kilométriques « Ferrari » usagés, parfois en les remettant à zéro. Selon une note de bas de page du procès, le trafic clandestin du compteur kilométrique de l'hypercar « LaFerrari » peut augmenter sa valeur de plus d'un million de dollars.

La photo était toujours en cours de chargement lorsque vous avez ouvert la fenêtre Imprimer. Rouvrez-la pour inclure cette photo dans votre copie.
La photo était toujours en cours de chargement lorsque vous avez ouvert la fenêtre Imprimer. Rouvrez-la pour inclure cette photo dans votre copie.

Essayez la recherche du numéro d'identification du véhicule (VIN)

Apprenez tout ce qu'il y a à savoir sur votre prochaine voiture.